Solutions pour l’obtention de prêt

interdit-bancaire-solution-bancaire-alliance-courtier-credit

Obtenir un crédit peut parfois être long et laborieux, cependant des solutions simple existe. Il est important de connaitre le montant exact de la somme souhaitée.
Si vous êtes dans le besoin d’un prêt ou besoin de financement pour des projets de petites et moyennes entreprises, Nos offres de prêt sont essentiellement basées sur la confiance mutuelle, le respect des engagements des deux parties et le respect des normes en matière de prêt et remboursement.

Nous participons aux investissements dans les projets et business rentable par l’octroie de subvention et appui techniques . Grâce à notre réseau d’investisseur et banques partenaire FINANCER VOTRE PROJET OU AFFAIRE C’EST POSSIBLE .
Faites nous parvenir vos propositions de partenariat et besoin de financement.

Besoin d’argent tout de suite, protéger votre familles, vos proches , crédits auto, immobiliers habitations crédits a la consommation ou autres.
Obtenir un crédit rapidement sans étude de vos antécédents et sans paperasseries administrative.

La solution à votre recherche est ici. Demandez un crédit !

rachat

Comment se sortir des problèmes financiers

problèmes financiers

Cerner les causes d’un découvert bancaire

Bientôt la fin de l’été et déjà votre banquier vous assomme de lettre recommandée ou d’injonction de payer, comment faire pour briser ce cercle infernal du surendettement ? Une seule solution :

Purger les dettes, les impayés, remettre le compte à zéro et repartir du bon pied.
Oui mais comment ?

Beaucoup plus facile à dire qu’a faire mais il y a des solutions ! Lesquelles ?

N’allons pas si vite, il faut d’abord cerner les causes de la dette, du déficit, du découvert. Car, il ne sert à rien de rentrer dans un cercle infernal, un cercle vicieux de réapprovisionner un compte et de recommencer chaque mois la course à l’argent. Retrouver de l’argent coute que coute.

Quelles sont les dépenses réalisées chaque mois. ?

2 types de dépenses :
Les charges fixes (les dépenses contraintes) : Prêt immobilier, location, prêt auto, facture, impôt, études des enfants, dépenses alimentaires, carburant etc.
Les charges indirects (dépenses courantes)

Besoin d’un financement rapidement et sans frais !
Besoin d’argent tout de suite, protéger votre familles, vos proches , crédits auto, immobiliers habitations crédits a la consommation ou autres.
Obtenir un crédit rapidement sans étude de vos antécédents et sans paperasseries administrative.

La solution à votre recherche est ici. Demander un crédit

Prêt ou Investissement pour vous

credit-professionnel-sans-apport

Je vous propose des services de financement de prêt personnel multi projets (inclus besoin de trésorerie et regroupement de crédits), d’un montant selon votre besoin, d’une période de remboursement déterminée selon vos mensualités au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe relativement raisonnable.

Particuliers, porteurs de projet ou PME en pleine expansion vous avez dors et déjà à votre disposition le capital ou l’investissement dont vous avez besoin. Faites une demande à hauteur de votre besoin sois 20 à 40% d’intérêt mensuel, un capital garanti à 100%, argent toujours disponible et aucune prise de risque.

Eh bien, vous avez afin de quoi retrouver le sourire !

Besoin d’argent tout de suite, protéger votre familles, vos proches , crédits auto, immobiliers habitations crédits a la consommation ou autres.
Obtenir un crédit rapidement sans étude de vos antécédents et sans paperasseries administrative.

La solution à votre recherche est ici. Demandez un crédit !

rachat

Obtenir un prêt d’un particulier

Des institutions de la finance proposent de nombreux crédits assorties de taux souvent prohibitifs.

Il faut faire attention aux établissements qui vous annoncent des frais Hors Taxes (HT) et ainsi vous procurent de belles surprises en lisant vos contrats.

Besoin d’argent tout de suite, protéger votre familles, vos proches , crédits auto, immobiliers habitations crédits a la consommation ou autres.
Obtenir un crédit rapidement sans étude de vos antécédents et sans paperasseries administrative.

La solution à votre recherche est ici. Demandez un crédit !

rachat

Aujourd’hui il est dons possible de prêter de l’argent à des taux raisonnables
Pourquoi laisserions nous aux banques le privilège de faire créance, nous pouvons nous les épargnants prêter à ceux qui ont besoin d’argent.
Pour cela il faut des garanties sur l’emprunteur :

– Identité. (photocopie de carte d’identité)
– Adresse de domiciliation.
– Photocopie de fiche de paie.
– Projet d’achat.

Lorsque vous prêtez de l’argent à une personne, il est préférable d’avoir une preuve écrite qui puisse justifier de cette dette. Vous devez donc y mentionner certains critères afin que cette reconnaissance de dette soit efficiente. C’est l’emprunteur qui doit lui-même effectuer manuellement cette reconnaissance de dette. Il faut savoir que celle-ci est obligatoire sur le plan civil si le montant prêté est supérieur à 1 500 euros. La reconnaissance de dette doit être datée, et signée par les deux parties.

Elle doit être établie en trois exemplaires, un pour le demandeur, un pour le prêteur et également un qui permettra d’effectuer l’enregistrement.

Lorsque l’on prête de l’argent à un ami ou un membre de sa famille, il est parfois préférable de mentionner cet emprunt par écrit pour ne pas rencontrer de problèmes par la suite.
L’existence d’une reconnaissance de dette permet d’éviter de passer en justice en cas de mauvaise foi de la part du demandeur ou de l’emprunteur.

Lors de la rédaction d’une reconnaissance de dette, il faut indiquer les modalités de remboursement. Si rien n’est indiqué, on peut exiger le remboursement de la dette après l’envoi d’une mise en demeure. Si malgré cela l’argent n’est pas rendu, le recours aux tribunaux est inévitable.
Si le montant est inférieur à 4 000 euros, cette démarche est assez facile. Cependant, si celui-ci est compris entre 4 001 euros et 10 000 euros, c’est le tribunal d’instance qui sera saisi. Si la somme est supérieure à 10 000 euros à ce moment-là, il faut faire appel à un avocat car l’affaire sera saisie par le Tribunal de Grande Instance.

Les prêts entre particuliers sont soumis aux règles du contrat de prêt en général :

– leur rémunération est libre (dans la limite des taux de l’usure)
– au-dessus d’un montant de 760 €, la rédaction d’un acte, précisant les modalités de remboursement, est obligatoire et entraîne des obligations fiscales déclaratives.

Les obligations fiscales déclaratives 

Avant le 15 février de l’année qui suit l’octroi du prêt :

– vous devez déclarer à l’administration fiscale tout prêt supérieur à 760 euros, même s’il n’est pas formalisé par un écrit, sur un imprimé n° 2062 « Déclaration de contrat de prêt », disponible en téléchargement sur ce site ou dans un centre des impôts.
Si un même créancier ou un même débiteur a consenti ou obtenu, au cours d’une année civile déterminée, plusieurs prêts d’un montant unitaire égal ou inférieur à 760 euros, mais dont le total en principal excède cette limite, tous ces prêts doivent être déclarés par ledit créancier ou débiteur : il n’est donc pas possible de contourner cette obligation en fractionnant un prêt en plusieurs prêts inférieurs à cette limite.

– si le prêt a été conclu avec intérêts, vous devez en déclarer le montant sur l’imprimé n°2561, disponible sur ce site ou dans un centre des impôts.

Par ailleurs, si vous êtes le prêteur, vous devrez déclarer les intérêts perçus sur votre déclaration de revenus, dans la rubrique des revenus de capitaux mobiliers.

Si vous êtes prêteur et redevable de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), le prêt consenti constitue une créance qui doit être comprise dans votre patrimoine imposable.
Inversement, si vous êtes emprunteur et imposable à l’ISF, vous pouvez déduire le prêt de votre patrimoine imposable.

Conditions habituelles pour un prêt entre particuliers 

Je prête de l’argent à un ami, un voisin, un collègue….. Que faire ?

Vous avez intérêt à établir un écrit, même entre amis.
Il justifie la remise des fonds, précise les conditions du prêt (taux d’intérêt ou pas, modalités de remboursement…), et facilite le recouvrement du prêt à défaut de remboursement. Cet écrit peut prendre la forme d’une reconnaissance de dette ou d’un prêt hypothécaire notarié.

Le choix entre ces deux conventions dépend de l’importance de la somme prêtée et du risque que vous comptez courir. Si vous optez pour une reconnaissance de dette, l’acte peut être établi sous seing privé et en autant d’originaux que de parties. Il doit porter la mention écrite de la main du débiteur de la somme due, en lettres et en chiffres.

L’enregistrement dudit acte auprès du fisc est facultatif. Il a pour seul but de donner une date certaine. Il présente des inconvénients. Si votre débiteur est récalcitrant, vous êtes obligé de vous adresser au tribunal pour prendre des mesures conservatoires, parce qu’il s’agit d’un acte sous seing privé.

D’autre part n’ayant que la qualité de créancier chirographaire, tous les autres créanciers, privilégiés et hypothécaires, sont remboursés en premier. Si vous avez préféré établir un contrat de prêt hypothécaire notarié, vous bénéficiez d’une garantie hypothécaire.

Quelle que soit la nature de l’acte, les formalités fiscales suivantes doivent être accomplies :

Par l’emprunteur
– déclaration de l’existence du prêt,
– déclaration des intérêts versés au prêteur.

Par le prêteur
– déclaration des intérêts reçus lors de la déclaration des revenus.

Les différents types de prêts

Besoin d’argent tout de suite, protéger votre familles, vos proches , crédits auto, immobiliers habitations crédits a la consommation ou autres.
Obtenir un crédit rapidement sans étude de vos antécédents et sans paperasseries administrative.

La solution à votre recherche est ici. Demandez un crédit !

En fonction de vos besoins et de vos impératifs, vous avez le choix de souscrire plusieurs types de prêts :

Prêt d’Accession Sociale (PAS)

Il est accessible pour l’achat d’un bien neuf ou ancien, avec ou sans travaux, pour des travaux d’amélioration dans un bien de plus de 10 ans ou des travaux destinés à réduire les dépenses d’énergie dans les logements existants au 1/7/1981. Le logement doit constituer la résidence principale de l’emprunteur, ou celle de ses ascendants, descendants ou conjoint ou des ascendants et descendants de son conjoint. Le financement à 100% du coût de l’opération est rendu possible, y compris les frais d’agence immobilière et les frais d’expertise, rendue obligatoire pour les biens de plus de 20 ans. Cette expertise confirmera la conformité du logement aux normes d’habitabilité définies par Décret ou désignera les travaux à financer pour sa mise en conformité. Les frais de garantie hypothécaire sont réduits et les frais de dossier sont plafonnés à 500 €.

Le PAS donne droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Il est également garanti par le Fond de Garantie à l’Accession Sociale (FGAS) qui permet l’intervention d’un médiateur en cas de défaillance de l’emprunteur.

Attention : Le PAS ne finance pas les frais de notaire et il vous est accordé uniquement pour l’acquisition d’une résidence principale. Sauf cas particulier, la mise en location du logement, après son occupation, vous obligera à faire racheter ce prêt par un prêt classique.

Notre avis : L’accession au prêt PAS exige une expertise de la situation pour chaque emprunteur. C’est une affaire de spécialiste.

Notre conseil : Faites appel à un conseiller In&Fi Crédits qui saura faire valoir vos droits à l’accession à ce prêt.

Prêt Conventionné (PC)

Le Prêt Conventionné permet le financement à 100% du coût de l’opération, y compris les frais d’agence immobilière et le coût des travaux prévus ou rendus obligatoires par une expertise, lorsqu’il s’agit de la mise en conformité d’un logement de plus de 20 ans.

Le logement doit constituer la résidence principale de l’emprunteur, ou celle de ses ascendants, descendants ou conjoint ou des ascendants et descendants de son conjoint.

Il doit être occupé au minimum 8 mois par an pendant toute la durée de remboursement du prêt, sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure.

L’emprunteur peut louer son logement financé avec un PC temporairement :

  • pendant 6 ans maximum à partir de la date d’achèvement des travaux lorsqu’il achète ou fait construire en perspective de sa retraite, de son retour de l’étranger ou des DOM-TOM. Dans ce cas, l’emprunteur le déclare à l’établissement prêteur.
  • sur simple déclaration à l’établissement prêteur, lorsqu’il ne peut plus destiner le logement à sa résidence principale et à l’organisme payeur de l’APL en cas de bénéfice de l’aide.

Dans tous les cas, la location doit respecter les conditions prévues par la loi du 6/07/1989 modifiée. Le bénéficiaire d’un PC peut également acheter ou construire un logement neuf pour le louer : le logement sera la résidence principale du locataire.

L’emprunteur peut :

  • passer une convention avec l’Etat qui réglemente les conditions de la location et dans ce cas, son locataire a droit à l’APL, si le PC finance des opérations portant sur l’acquisition de logements existants, seule cette option est possible ;
  • louer dans les conditions de droit commun. Dans ce cas, le loyer initial est libre, le locataire n’a pas droit à l’APL mais éventuellement à l’allocation logement.

Pendant la durée de remboursement du prêt conventionné, le logement ne peut être ni transformé en local commercial, ni affecté à la location saisonnière ou à la location meublée plus de quatre mois par an, ni utilisé comme résidence secondaire, ni utilisé à titre d’accessoire à un contrat de travail.

Avec des frais de garantie réduits, il ouvre également droit aux APL. Aucune norme de revenus n’est imposée. Le PC peut également convenir à l’acquisition d’une résidence locative ainsi qu’au financement des SCI et au cautionnement bancaire.

A noter : Pour les logements mis en location, les APL du locataire pourront vous être versés directement, le complément du loyer restant à la charge du locataire. Dans ce cas, un plafond de loyer réglementé par décret sera d’appliqué.

Notre conseil : Faites appel à un conseiller In&Fi Crédits qui saura faire valoir vos droits à l’accession à ce prêt.

Prêt à taux 0% Ministère de Logement ( PTZ )

Son principal avantage réside bien entendu dans son taux mais aussi dans ses formules de remboursements, notamment pour les faibles revenus. Considéré comme apport personnel, c’est un prêt qui concerne aussi bien le neuf que l’ancien avec ou sans travaux. Il est également possible de le coupler avec l’ensemble des prêts réglementés.

Indispensable : Vous devez ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années. Vos revenus imposables doivent être en conformité avec les plafonds de ressources. Il est également impératif de disposer d’un avis d’imposition nominatif pour les personnes destinées à habiter le logement.

Notre avis : Réservé à la résidence principale, c’est un prêt incontournable. Cependant, les normes et les justificatifs exigés nécessitent une expertise de votre situation. Faites appel à un conseiller In&Fi Crédits qui pourra définir vos droits.

Le prêt ECO PTZ

Cette mesure, mise en place au 1er janvier 2009, concerne l’amélioration des dépenses énergétiques. Elle offre la possibilité d’emprunter jusqu’à 30.000€ sur une durée inférieure à 10 ans pour le financement de travaux portant sur au moins deux améliorations parmi une liste définie par décret.

Prêt 1% logement

Son taux est réglementé à 1,50%. Il s’agit d’un prêt considéré comme apport personnel. Certaines caisses collectrices acceptent de financer les frais de notaires. Les montants prêtés s’échelonnent généralement entre 6400 € et 17.600 €, selon la situation géographique de d’achat. Il est possible de le coupler avec l’ensemble des prêts réglementés.

Il présente l’inconvénient d’être très réglementé en fonction des caisses collectrices, notamment pour l’ancien sans travaux. De plus, les montants prêtés atteignent rarement les plafonds, sauf si vous êtes deux à en faire la demande dans vos entreprises respectives. Par ailleurs, selon les caisses, le prêt 1% logement est remboursable sur une période parfois trop courte. Dans ce cas, il faudra trouver un financement complémentaire adapté avec l’option « lissage ».

Notre avis : Obtenez des renseignements fiables auprès de votre entreprise car les dossiers se traitent lorsque le prêt complémentaire est accordé. Il suffit d’un renseignement erroné pour devoir rééditer l’offre du prêt complémentaire, parfois à seulement quelques jours de la signature notaire.

Notre conseil : Faites appel à un conseiller In&Fi Crédits qui saura vous guider vos démarches.

Le prêt libre

Compatible avec toutes les opérations immobilières, c’est le plus répandu. Il est ouvert à tous et sans contraintes de réglementation. Il vous permet de bénéficier de l’ensemble des options techniques : modulation, mixage, lissage, franchise, cautionnement bancaire. Il est également éligible à l’allocation logement.

Le prêt réglementé

Idéal pour un premier achat, ce prêt donne droit aux aides le l’état : PTZ ministère du logement ou ville de Paris, frais de garantie réduits, APL. Il peut être sécurisé pour faire face aux imprévus tels que le chômage, la mobilité professionnelle, ou les évènements familiaux. Certains restent exclusifs à l’achat d’une résidence principale.

Le prêt Relais ou Revente

Entre le moment où vous achetez un nouveau logement et celui où votre précédent logement est réellement vendu, plusieurs mois peuvent s’écouler. Le prêt Relais intervient pour vous permettre de réaliser votre acquisition sans attendre.

Il peut couvrir les frais de notaire, et solder l’encours du bien en vente ou d’un prêt personnel. Pratiqué sur 12 ou 24 mois au maximum, son taux est généralement très faible. Par ailleurs, vous n’avez pas à avancer les intérêts car ils seront déduits du fruit de votre revente.

Astuce : Le secret du Relais est de vendre au juste prix. Analysez bien le marché local et donnez vous les meilleures chances en sachant mettre en avant tous les atouts de votre bien.

Notre conseil : La multitude des produits relais proposés impose une expertise de votre situation. Faites appel à un conseiller In&Fi Crédits qui saura vous proposer une solution sur mesure.

Le prêt In Fine

Réservé en priorité aux investisseurs fortement fiscalisés, ce type de prêt concerne avant tout le financement d’un achat destiné à la mise en location.

La mensualité n’amortit pas l’emprunt, elle facture uniquement des intérêts. L’amortissement est assuré par un produit de placement prévu à cet effet, existant ou à souscrire. Il peut s’agir d’une Assurance Vie ou d’un autre produit de placement. Lorsque ce placement, augmenté des intérêts rémunérateurs, représente le capital emprunté, la banque se rembourse en 1 fois.

Avantage : Si la facturation d’intérêts est plus forte que pour un prêt classique, elle permet surtout de réduire efficacement le bénéfice foncier en déclarant plus d’intérêts payés en cours d’année et ainsi en diminuant l’imposition.

Inconvénient : Il faut disposer d’un capital de départ qui restera bloqué tant que le prêt ne sera pas remboursé. De plus, la durée de l’emprunt est incertaine car elle dépend de la performance du placement permettant le solde.

Prêt classique ou In Fine ? Nos spécialistes disposent de moyens de comparaison et peuvent vous conseiller la meilleure solution.

Le prêt hypothécaire

Le principe est simple : Vous donnez en garantie le bien que vous possédez, en échange d’une somme destinée à tout usage : achat d’un logement à l’étranger, remboursements de dettes, aide familiale …

Très utile pour résoudre un grand nombre de besoins financiers, cet emprunt dépasse rarement 60% de la valeur de votre propriété. En outre, l’hypothèque devra être exclusive au prêteur.