T’aider à grandir dans ce monde tourmenté

De petits maux en petits mots

Ma douce enfant,

lorsque j’ai choisi de devenir ta mère, j’avais conscience que ce ne serait pas facile tous les jours. Je sais que dès aujourd’hui, nous construisons ensemble la femme que tu seras demain et aussi, j’essaie de te transmettre des valeurs qui me sont chères.

Tu es une fille et tu seras, malheureusement, certainement, victime du sexisme, de la gynophobie. Oh, tu l’es déjà, sans que tu le saches. Tu ne comprends pas lorsque le petit voisin, en te regardant jouer au ballon te lance : « C’est un ballon de garçon ». Pour toi, c’est juste un ballon. Tu ne comprends pas encore pourquoi ce tee-shirt ou ces chaussures qui te plaisent sont rangées dans le rayon « garçons ». Tu aimes jouer au ballon, tu es fan de Flash McQueen (et surtout de Martin), tu aimes aussi tes poupées. Si tu étais un garçon, je te laisserais aussi jouer avec…

View original post 547 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s